QUE D’EAU POUR LE VMA

LA SAISON 2017 DÉBUTE À ALÈS SOUS DES TROMBES D’EAU
IMG 8267-2
Le Pôle Mécanique d’Alès avec son circuit refait il y a peu de temps présente la particularité de pouvoir être utilisé dans un sens de rotation comme d’un autre, et l’avantage de proposer un grip de très bon niveau. La première épreuve de la nouvelle saison du Championnat de France VMA (Vitesse en Moto Ancienne) s’y déroulait en ce week-end de la fin mars 2017, bien sur on est même pas encore en avril, et on avait pas l’intention de se découvrir d’un fil, mais les Cévennes tout de même c’est déjà le sud non ? La météo nous annonçait un triste vendredi, un peu mieux le samedi et un beau dimanche…
 IMG 8254-2
Pour être honnête j’avais prévu d’arriver tôt le vendredi mais mon fourgon en avait décidé autrement et quelques kilomètres avant Alès, sous le déluge la bobine a décidé de lâcher. Un dépannage plus tard, le garage WV situé juste au pied du Pôle Mécanique me remplace la pièce et j’arrive au circuit où je trouve les membres du Team RAD Racing trempés comme des soupes, en effet il tombe toujours des cordes et au bout de la ligne droite on traverse une vraie marre au canards… un enfer.
IMG 8259-2
Même si le mouillé c’est dans la tête, les qualifications se limitent aux trois tours obligés et puis on se rentre au sec. Pour cette première manche de 2017 nous avons en piste deux membres de l’asso en catégorie Vintage, Laurent Gilles et sa Norton Domiracer venu de Bordeaux accompagné de Pascale son épouse et Patrick Guibert venu de Marseille avec la BSA Goldstar à cadre Seeley. Toujours à l’aise sur le mouillé, Laurent se qualifie sous la pluie en première ligne avec le 3e temps derrière Bruno Leroy intouchable et un jeunot aux dents longues Kevin Cheylan, Patrick est en milieu de peloton. En Classic Yvan Gachet aligne la seule BMW du plateau, Christophe Perrin est là avec sa Kawa KR1 250cc 2t en catégorie Evolution et pour finir Jean-François Tardivy est aligné en Open Evolution avec une Honda 600 CBR, cette catégorie est ouverte à des motos jusqu’à 1995 et 1100cc ce qui fait un peu douter du bienfondé de la lettre A pour anciennes dans VMA… mais bon si plus de gens osaient aligner des plus vieilles on en serait pas là.
IMG 8257-2
Les courses du samedi se passent sous la pluie, Yvan Gachet qui a monté de nouvelles poignées sur la BMW passe son temps et son énergie à essayer de les faire tenir en place, elle glissent, sa course est un cauchemar, pendant ce temps notre ami Vincent Rouanet du Team Pâquerettes perd un des deux cylindres de la Ducati Pantah 500. En Vintage Laurent fait 8e, un de ses demi-guidons s’étant desserré, la Goldstar une fois chaude en pré-grille a coupé et plus moyen de la faire partir, Patrick sera forfait. Dans les catégories avion de chasse, Christophe perçoit un bruit suspect dans le moteur de la KR1, tout le monde lui dit que c’est psychologique, mais en démontant, on découvre que les pistons sont nazes. Jean François fait 4e de sa course.
 P1080794-2
 Comme souvent, la soirée ne sera pas arrosée que dehors et le dimanche dégagé que l’on attend tous devrait pointer son nez. Et non, c’est encore la pluie qui est là en tout cas pour les premières courses, Yvan repart en classic, fatigué et les mains encore éprouvées de sa course de la veille, il termine dans les 13. Les vintage se préparent, rien à signaler pour Laurent, pour Patrick la BSA semble tourner, elle a démarré sans souci, hélas dans le tour de chauffe elle coupera à nouveau, Laurent fera une belle course à la 5e place avant de se faire passer sur la ligne par une superbe Bultaco TSS. Devant la bagarre entre Bruno Leroy et le jeune Kevin Cheylan se soldera par une grande domination de Leroy sur sa Yam SR500.
P1080804-2
Christophe qui aura entre temps remonté de vieux pistons Kawa d’origine dans sa KR1 fera sa course avec la machine la moins puissante de ce plateau de fous furieux emmenés par deux gars aussi sympas que rapides ; Lancelot Unisart et Marco Pasquet, tous deux sur une Kawa ZRX400 quatre temps. La dernière épreuve pour ce qui concerne la vitesse sera celle de Jean-François qui placera sa CBR600 à la troisième place de la seconde course, second de sa catégorie. Une endurance classique pourra alors avoir lieu sous un beau soleil enfin revenu, un peu tard pour les autres.
 

Share this Post!

Post by new_radmag

Related post