« Les Ramones ? Bien sûr que tout le monde connaît ! Même H&M en vendent des t-shirts par containers ! C’est pour dire ! Mais les Ramones c’est qui? C’est quoi ?  C’est comment ? C’est pourquoi ? » A toutes ces questions je vous conseille un bouquin (traduit en Français d’ailleurs) : « Sur la route avec les Ramones », vous y trouverez pas mal d’explications.
 

Les Ramones c’est un groupe à l’histoire complexe, originaires du Queens à New York, c’est pour moi les leaders du mouvement Punk rock américain. C’est une façon de jouer de la guitare novatrice, si si, c’est Johnny Ramone (le gratteux) qui nous a emmené ça., c’est un look aussi, auquel ils s’accrochaient avec une très grande rigueur : perfecto, jean moulant et converse, coupe au bol pour certains et cheveux longs pour d’autres. Une image et un son singuliers donc qui marqueront à jamais le punk rock américain, ils sont même les inventeurs de ce que l’on appelle le POP PUNK.
« Revenons en au principal intéressé : mais qui est donc ce CJ Ramone !!?? »
Ok ok… j’y viens. CJ est venu dans le groupe après le départ de Dee Dee, Dee Dee qui était le membre fondateur du groupe et qui pour ses problèmes avec la drogue a été écarté du groupe (entre autres). Ancien Marines, CJ présentait un nouvel espoir de sobriété et une épaule forte pour un groupe qui avait déjà un bon paquet de Miles au compteur. Il enregistra les albums Acid Eaters, Mondo Bizarro et ¡Adios Amigos!, ce qui n’est pas rien et lui permettra alors d’accéder à une reconnaissance importante pour son engagement au sein des RAMONES. Il n’était plus seulement un remplaçant mais était devenu un membre à part entière.

 
 C’était donc le 30 juin 2017 que je le rencontrai. Hé bien quel étonnement lorsque j’ai appris qu’ils avaient joué hier soir à Barcelone, qu’ils avaient ensuite tracé la route directement après le concert pour se rendre sur Montbéliard et qu’après le concert une longuuuue route les attendait…. Direction Milan pour prendre un avion et se rendre le lendemain soir pour un concert en Sardaigne, le tout dans un van. Indéniablement CJ à 52 ans est resté un Marines, un solide. (la place de bassiste au sein de Metallica lui avait même été proposée par Mr James Hetfield en personne après le départ de Jason Newsted).
 
 Il a pris le temps avec sa troupe de se livrer à quelques poses dans le canapé des loges, cafetière à la main. Il ne manque pas d’humour ! J’en profite donc pour le mettre à l’honneur sur l’affiche de ma prochaine expo : « Garçon ! Un peu de rock’n’roll et que ç a saute !!! » Il était accompagné pour l’occasion de jeunes musiciens et non pas de Steve Soto et Dan Root de THE ADOLESCENTS (qui ont enregistré le dernier album « American Beauty » sorti en 2017 chez l’écurie FAT WRECK CHORDS).
 
 Le concert était cool, perso j’ai aimé, j’ai vraiment passé un bon moment même si ce fût malgré tout assez court, mais vu le routing qu’ils avaient dans les pattes, je m’estime déjà heureux qu’ils soient venus ! Au programme donc pas mal de reprises des RAMONES (forcément) puis une bonne partie du nouvel album ainsi que du précédent : « LAST CHANCE TO DANCE ». L’ambiance dans la salle était bon enfant, le public avait le smile, les gens dansaient et chantaient en choeur sur les GABBA GABBA HEY et autres BLITZKRIEG POP.

Une soirée qui restera dans les annales, pour sûr !

 
François Vézien
Photo Crédit : François Vézien Photography
http://francoisvezienphotography.tumblr.com
Album photo complet : https://flic.kr/s/aHskZ9cwD4
http://cjramone.com