Quelle triste nouvelle, un pilote français, dingue, fou de road racing s’en est allé en faisant ce qu’il aimait le plus, rouler vite. Je l’avais rencontré au TT en 2014 et puis il était passé chez moi une fois, un type entier, sympa, passionné cela va sans dire.
Au TT il avait pris le temps, comme il le faisait plusieurs fois à chaque édition de nous faire faire un tour des 60km du tracé, tout un groupe de français à moto derrière lui, suivant comme on pouvait. Je me souviens qu’il roulait sur un paisible Fazer équipé GT avec sacoches et top case, et au détour d’un virage, deux motards supersport l’ont taquiné, sans savoir qui roulait sur cette moto, en deux coups de poignet il les a enrhumé pour deux hivers… sacré MIG !