C’est de Cherbourg dans la Manche que Ryce nous envoie des nouvelles et quelques images de sa dernière bécane. Sa profession n’a rien à voir avec la moto mais l’homme est un passionné de tout ce qui est mécanique et suffisamment doué pour se lancer et apprendre par lui même ; soudure TIG, MIG, MMA, peinture, usinage, fibre, faisceau… etc do it yourself, voilà sa devise. Après pas mal de bécanes modifiées, depuis la mob de sa jeunesse, quelques Gex en passant par du 600 Fazer, il tombe sur ce 750 Suzuki abandonné et pas bien frais, c’est un modèle 2000 qui avait passé du temps tout seul dans une grange ce qui n’est jamais très bon, il lui faudra une bonne cure de jouvence.

Il faudra donc tout reprendre sur cette moto même si ce genre de modèle costaud n’aura besoin que d’une remise en route pour permettre à son nouveau proprio de rouler avec dès l’été 2016, le temps de réunir tous les éléments nécessaires à sa future métamorphose. Dès novembre la meule passe sur le billard ; démontage complet, sablage de A à Z dans la cabine que Ryce s’est fabriqué avec une ancienne cuve à fuel, le cadre de la Suz y rentre sans problème. Un bon coup de disqueuse dans le bati arrière, fabrication et soudure de renforts et d’une boucle arrière maison. Pour l’avant c’est un train de 750 GSXR 2008 qui fera le job pour autant l’usinage de l’axe de colonne sera nécessaire.

Une coque arrière sera modifiée et transformée pour s’adapter à la ligne du réservoir, un feu arrière à leds y sera incrusté. Le moteur 750 sera entièrement démonté pour être révisé et sablé lui aussi, puis epoxié en noir grainé. La rampe passera à l’ultrason et tous les joints changés, puis le réservoir totalement traité… Bref la cure de jeunesse totale à laquelle s’ajoutera une belle liste de pièces neuves ; des leviers cnc, des commandes reculées de 1000 gex, un phare de Vrod, compteur Koso des amortos, la visserie en inox du sol au plafond… on ne lésine pas dans la Manche ! la seule chose qui échappe à notre ami c’est la sellerie qu’il confie à Héleine de Tourlaville qui réalise un super boulot. Voilà le Ryce Racer est prêt dans sa nouvelle robe bleue et noire, déjà d’autres projets sont en route ; un bobber sur base VN800, un 900GPZR avec moteur 1000RX comme le faisait Godier Genoud à l’époque, un 600 Bandit pour madame qu’il ne faut pas oublier tout de même, et également un Vespa 125, notre homme est ouvert et il touche à tous les styles proposant même ses services pour des peintures sur casques.

Si tout se passe comme il le souhaite, le projet de reconversion professionnelle de Ryce l’amènera à ouvrir son propre atelier sous le nom Ryce Kustom garage, souhaitons lui bonne chance pour la suite des événements, il le mérite.