J’avais rencontré Monsieur Lambert au pied du Ventoux, à l’invitation de Pierre Faure, l’organisateur de la Montée Historique de Malaucène Mont Ventoux, il était là ce jeune homme de 80 et quelques années si malicieux et plein d’histoires et d’anecdotes à raconter, avec son ami Claude Douniaux qui partage avec lui la passion des side-cars à moteur flat-twin, j’avais eu la chance d’être convié par Pierre Faure au diner auquel certains participante à la montée historique pouvaient participer (Pierre m’ayant confondu avec un VIP) et ce fut un réel plaisir à nouveau d’écouter ces charmants jeunes hommes raconter leurs souvenirs qui couvraient sept ou huit décennies.
 Et puis avec mon pote Yvan, également fanatique de flat-twin mais plus en position solo que side, nous étions allé voir monsieur Lambert, Claude de son prénom dans sa maison de Tulette, nichée au dessus de son atelier, qui avait été pendant si longtemps une concession moto, l’énorme logo BMW peint sur la façade et pas encore totalement mangé par la vigne vierge en témoignait. Avec beaucoup de gentillesse, il nous avait reçu et avec beaucoup de patience, il avait supporté les demandes de renseignements pénibles d’Yvan sur les réglages des vilos de R50s et autres anecdotes sur les R50rs dont monsieur Lambert n’avait oublié aucune cote ni aucun détail.
 RAD9862-LOW
 Et puis la visite de l’atelier, toujours situé en dessous de l’appartement fut un vrai choc, les machines outils remplissaient l’espace, les souvenirs couvraient tous les murs, partout la passion de la moto, de la mécanique, des moteurs et de la course. Et puis dans un coin un fabuleux side-car attelé à une sublime Norton Inter…
RAD9909-LOW
Monsieur Lambert nous a quitté dernièrement, il n’a pas pu aller à la montée historique de Malaucène cette année, une intervention médicale bénigne pour une prothèse de hanche s’est hélas transformée en complication. Nous gardons un souvenir très fort de cet homme si désireux de transmettre sa passion et son savoir, Les photos réalisées le jour de notre visite feront l’objet d’un article complet dans le prochain RAD#23 avec un texte d’Yvan afin de rendre à monsieur Lambert l’hommage qu’il mérite.
RAD9876-LOW