Coup double chez Kikishop Customs

0
423

Tout avait commencé fin 2013 quand Jérémie avait mis la main sur une très belle (à mon goût) Suzuki 750 GSX E bleue ciel de 1982, en parfait état d’origine avec un carénage tellement typique de ces années là. Sans aucune hésitation, il avait appliqué sur cette base très saine sa vision de la modification d’une moto en un racer radical, je pense qu’on peut affirmer aujourd’hui que cette transformation a marqué profondément le monde des vrais customiseurs moto. Ce n’est pas un hasard si j’emploie le terme vision pour parler du travail de l’atelier Kikishop Customs car c’est ce qui frappe quand une moto sort après plusieurs mois de travail soigneux : on voit de suite ce qui était à l’œuvre, à savoir la capacité à prendre des risques qui peuvent avoir l’air trop osés afin d’obtenir un résultat parfaitement en place et remarquablement équilibré. Ils sont peu nombreux dans le milieu à avoir cette capacité, on voit beaucoup plus des poseurs qui assemblent maladroitement des pièces after market sur des Royal Enfield et peinent à les vendre via des tombolas au t-shirt à trente balles.

En 2023, il existe encore des clients qui poussent la porte de l’atelier et demandent à avoir pour eux, une version de cette moto qui les aura durablement impressionné dix ans plus tôt. Et là, le tour de force commence, car il faut réaliser une transformation en s’inspirant d’un précédent travail, en restant dans le même esprit, c’est la demande du client, tout en apportant autant de nouvelles touches que possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.