Les néo-rétro ne datent pas d’hier, pour mémoire, c’est Kawa qui a lancé la mode en produisant une évocation de sa Z sous forme d’une Zephyr, en particulier le modèle Heritage, encore fort recherché aujourd’hui. Ceux qui se sont engagé dans cette voie sont nombreux, de la gamme classic de Triumph à Royal Enfield prouvant que le marché de la nostalgie existe, il suffit de voir les stands de scooters électriques ayant un look de vieux Vespa ou Lambretta sur les salons pour finir de s’en convaincre.

C’est le constructeur automobile Mahindra qui se charge de fabriquer cette nouvelle Jawa en Inde à travers sa filiale Classic Legends, cette cylindrée de 300cc cible bien entendu le concurrent local Royal Enfield sur ses gammes 350cc toujours populaires là bas. 3 modèles ont été présenté au public :  Jawa, Jawa 42 et Jawa Perak, le prix affiché pour le marché local est très intéressant, elle est proposée à 164 000 Roupies indiennes soit environ 1 997,30 Euros, si elle arrive sur notre marché sous les 2000€ ce sera remarquable.

Le moteur est un 293cc fabriqué par Mahindra pour d’autres motos de sa production locale, comme la Mojo, c’est un mono-cylindre refroidi par eau, doté de l’injection et de tous ce qu’il faut pour se placer sur le marché actuel, il est bien sur décoré et ornementé pour ressembler au moteur de la vraie Jawa que cette moto évoque. Une boite 6 vitesses complète ce tableau plutôt flatteur.

Bien que le moteur soit mono-cylindre, la Jawa dispose de deux échappements chromés qui équilibrent sa ligne classique, les chromes ne sont pas absents, en tout cas sur la version Jawa 300 plus cossue alors que la Jawa 42 tire plus sur les peintures mates et la sobriété qui pourra plaire à ceux qui cherchent moins de tape à l’œil.

Le tableau de bord est simple mais plutôt sympa, le compteur de vitesse est analogique alors que d’autres informations s’affichent en digital, l’aiguille démarre à droite du cadran ce qui est assez inhabituel.

La nouvelle Jawa devrait peser 170kg c’est très compétitif sur son segment, les 27cv de son moteur 300cc n’auront pas trop de soucis à se faire, par contre, un seul disque avant freine tout ça, sur le marché indien, un disque arrière est proposé en option à la place du tambour d’origine, on devrait le trouver sur le marché européen, de même pour l’ABS.

On peut simplement regretter (et les puristes ne se priveront pas de le souligner) que contrairement à la Royal Enfield 350, la Jawa n’aura pas de kick, on aurait pu avoir le même type de kick qui se transforme en sélecteur de vitesses comme à la grande époque. Il faudra se contenter d’un bouton au guidon.
 

Pour conclure, on attend avec impatience de pouvoir essayer ce mono classic qui sera assurément à son aise en ville, il sera un sérieux concurrent pour les Royal Enfield, Mash et autres neo-rétro du marché actuel.