Adrien van Beveren, le français, officiel Yamaha dominait l’épreuve avant de chuter lourdement lui aussi, l’équipe médicale le déclarera hors-course à son grand désarroi.

Il faut savoir tout faire sur un Dakar, passer sur l’eau, franchir des dunes, rouler fort sur les cailloux…

L’anglais Sam Sunderland porte le numéro 1 sur sa KTM, il a abandonné sur une mauvaise réception et un tassement des lombaires

 

Laia Sanz sur sa KTM numéro 14, c’est son 8e Dakar elle s’accroche malgré quelques belles gamelles.

La chute de Laia, elle se relèvera, comme à chaque fois, sonnée mais toujours combative.

Toby Price, l’australien KTM toujours en course, l’armada KTM aux avant postes

 

Kevin Benavides l’argentin en baston sur les chemins avec un autre concurrent, aucun ne veut lâcher un pouce de terrain

L’alsacien Bruno Scheurer, sur une 450 KTM privée, il s’est battu pendant 10 étapes avec un courage de fou, toute l’Alsace était derrière lui.

Johnny Aubert pour son premier Dakar est actuellement 14e au général sur la Gas Gas 450