La Norton Atlas originale a vécu sa carrière de 1962 où elle est sortie en 6v comme une ultime déclinaison 750cc du moteur Dominator dans un cadre featherbed jusqu’en 1968 date à laquelle elle sera remplacée progressivement par la Commando et son cadre isolastic. L’Atlas a connu des versions tout-terrain principalement pour séduire un marché américain friand des aventures de Steve McQueen dans les Baja au sud de la Californie sur des Husky ou des Triumph. La recette appliquée pour produire ces Atlas P11, Nomad ou Ranger utilisera un cadre cross Matchless et le moteur 750cc.
Après avoir fait revivre la Commando avec un moteur totalement maison, la marque Norton, toujours basée en Angleterre et pilotée par Stuart Garner se lance dans la production d’une moto de 650cc, un bicylindre parallèle conçu par Norton mais produit en Chine par Zhongshen. Un moteur de 84cv monté dans une partie cycle qui semble vouloir aller sur la plate-bandes du Scrambler de Ducati ou des 701 et 401 de Husqvarna.
Deux modèles sont donc dévoilés officiellement le 17 novembre 2018 au salon anglais Motorcycle Live, une Ranger équipée d’un petit saut-de-vent qui coiffe le phare et d’un garde-boue plastique monté haut sous le té inférieur, l’autre version nommée Nomad se différencie globalement par l’absence de ce saut-de-vent et par la présence d’un garde-boue en métal (ou qui y ressemble) plus près de la roue avant.
Pour le reste, les deux versions sont très similaires, 250 exemplaires de chaque seront disponibles immédiatement à ce salon pour les premiers acheteurs, je ne connais pas le prix de vente de ces machines pour le moment mais même si je doute fort être dans le cœur de cible, elles me plaisent bien, surtout la Nomad.
https://www.facebook.com/NortonMotorcycles/videos/513331029140275/