L’Ardèche recèle des trésors cachés, sur ce territoire on ne jette rien, cela donne de belles collections, le plus souvent fort discrètes. Les journées du patrimoine sont alors de bonnes excuses pour entre-ouvrir des portes et découvrir de vraies beautés d’autrefois. Ce dimanche de septembre, c’est la collection Rouchon qui nous a été dévoilé, non loin de chez moi, en Ardèche du Nord c’est tout un pan de l’histoire rurale locale qui y est conservé avec une reconstitution fidèle de l’environnement de l’époque. La grange qui nous accueille semble n’avoir pas bougé d’un gramme de poussière depuis 70ans ou plus.

Juste après la grange aux merveilles, c’est une Magnat-Debon dans son jus qui monte la garde, cette motocyclette originaire de Grenoble date de l’ère Terrot, avant le rachat des deux marques par Peugeot, en effet, depuis le rachat de Magnat-Debon par les Ets Terrot en 1921, de très nombreux modèles de Terrot ont eu leur équivalent grenoblois. Ce petit 125 culbuté était l’utilitaire rural par excellence.

Juste un dernier coup d’œil sur la grange et cette Ford T qui pointe son museau entre quelques belles plaques émaillées d’époque…

Et puis on entre dans un des hangars qui mettent en scène plusieurs reconstitutions dont celle d’un garage local, la dépaneuse Prairie Renault avec sa flèche et son bib sur le toit, aux portes décorées du nom du garage et à l’arrière plan, la station service et la Traction qui attend son tour, soit le plein d’ordinaire soit une bonne révision. le tout entouré de bidons, de machines outils et d’accessoires rigoureusement historiques.

La collection comporte aussi quelques belles motos, mais elles n’étaient pas de sortie en ce dimanche, l’une d’entre elles nous avait été présentée le weekend précédent par Patrick Rouchon lui même qui s’était déplacé au second Rencard Motard Café Moteur à Eclassan, une superbe Nimbus avant guerre, attelée, cette marque également défendue avec passion par Gaétan de Hound Motorcycle ne laisse pas indifférent avec ses moteurs 4 cylindres en ligne… Magnifique mécanique

Ce dimanche donc, peu de motos étaient sortie, mais le reste valait vraiment le déplacement, les tracteurs dont certains se débattaient dehors dans une démonstration de labours, d’autres étaient alignés le long des bâtiments, lesquels contenaient encore d’autres merveilles, merci à Patrick Rouchon de nous avoir ouvert les portes de son bel univers.

Une très belle DS à l’intérieur skai et à coté une superbe Opel Kapitan avec son 6 en ligne ici dans une belle finition à toit ouvrant souple.